Logorrhée rouge et noire

Impromptu momentanément infini.

18 juillet 2010

Conclusion introductive.

Il y a cinq minutes, 156 messages ont disparu de ce blog. Blog intimiste, peu fréquenté, bref, ce fut mon exutoire. Pourquoi s'obstiner à garder les vestiges d'un passé ? Pourquoi relire ses blessures d'autrefois ? Ne trouvant pas de réponse sensée, logique, convaincante, j'ai tout simplement fait une petite remise à zéro.

Le fond restera flou. Un jour, proche ou lointain, je cesserai cette activité.

En attendant, je ressens le besoin de relancer la machine. Je viens d'enclencher la clé, voyons voir si le moteur démarre.

M.

Posté par Mat_et_matique à 21:08 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    le coup de faire un oxymore périphrasique pour annoncer le lancement d'un blog, y'avait un copyright dessus !

    Posté par Vallenain, 19 juillet 2010 à 19:46
  • A vrai dire, je préfère le copyleft.

    Posté par Mat., 19 juillet 2010 à 22:41

Poster un commentaire